Paiement sécurisé
Paiement par carte bancaire sécurisé

Horaires :

Mercredi-Jeudi : 10h-12h30 et 16h00-19h30

Vendredi et Samedi : 10h-12h30 et 15h0-19h30

Dimanche : 10h-13h

fermeture le Lundi et Mardi

Les Petits Bouchons 28, Boulevard Saint Jean
(face à la place de la salle des fêtes)
34150 ANIANE
Tel : 04 67 66 71 06

    Photo non disponible
CHATEAU DE CAZENEUVE ROC DES MATES 2010
CHATEAU DE CAZENEUVE

Elevage : 18 mois en barriques
Cépage : 80% Syrah, 15% Grenache, 5% Cinsault
Vinification : Traditionnelle avec macération de 25 à 30 jours et pigeage manuel.
Service : 15°
Garde : 8 ans

Vin issu de raisins de l'agriculture biologique.

   

Réf. :
26
22,00 €
En stock
 
Pour commander, contactez-nous au :
04 67 66 71 06
06 26 41 46 29
 

C’est la cuvée emblématique du domaine, aux mille et un arômes. André Leenhardt a réussi là un véritable tour de force. Une main de fer dans un gant de velours !

Robe lumineuse de couleur rubis aux reflets tirant sur le violet.
Le nez s'exprime sur les fruits rouges, cassis, violette mélés aux épices douces qui rappelle la syrah avec en plus une pointe vanillée et grillée. Vin élégant, fruité et équilibré avec des tannins bien présents en bouche.

Notes & Commentaires:

- Gault & Millau 2014: cuvée 2010 notée 15.5/20. Le nez de ce vin séveux est expressif sur un fruit à belle maturité soutenu de notes d’épices et empyreumatiques. La bouche est digeste à souhait, fraîche et fruitée, dotée d’un bel équilibre, de tanins suaves, et d’une belle finale friande.

Médaille de Bronze au Concours Challenge Millésime Bio 2014 cuvée 2010

- La Revue du Vin de France 2014: cuvée 2010. Vin dense avec du fond et de la vivacité, très sérieux, encore peu nuancé dans son expression.

Au cœur d’un cirque naturel bordé d’essences méditerranéennes se niche le hameau de Cazeneuve. Il faut parcourir environ un kilomètre après le village de Lauret, sur une petite route traversant les vignes du Pic Saint loup, afin de découvrir cette vieille bâtisse pittoresque le Château de Cazeneuve, qui est un domaine de longue tradition viticole, ayant appartenu à plusieurs propriétaires au cours du siècle dernier. C’est ici, en 1988, qu’André Leenhardt va poser ses valises. Diplômé d’agronomie à la chambre d’agriculture de l’Hérault, il était à la recherche de terres arables pour pratiquer la culture de plantes aromatiques. La propriété appartenant à la SAFER (Sociétés d’Aménagement Foncier et d’Etablissement Rural) est presque à l’abandon et les vignes pourtant toutes situées sur l’appellation Pic Saint loup ne sont destinées qu’à la production de vins de table. Mais le patrimoine, la situation du vignoble et les installations persuadent Andréd’un réel potentiel d’exploitation. C’est ainsi que va naitre sa véritable vocation, produire des vins du Pic Saint Loup.

Le château de Cazeneuve, adossé au Causse de l’Hortus à une altitude comprise entre 150 et 400 mètres et particulièrement abrité des vents dominants et à l’abri des gelées, dont le mas est répertorié depuis le XIème siècle, va entièrement être restructuré des chais à la vigne et avec le soutien de trois amis vignerons, Bernard Durand (Château de Lancyre), Jean Orliac (Domaine de l’Hortus) et Guilhem Bruguière (Mas Bruguière). Après l’arrachage d’une grande partie du vignoble (près de dix hectares), celui-ci va être essentiellement replanté en cépages rouges 80 % dominés par la Syrah, le Grenache et le Mourvèdre. Pour la production de blanc, le domaine est majoritairement planté en Roussanne, mais également en Grenache, Viognier, Rolle, Muscat et plus récemment Marsanne. Après quatre ans de travaux, 1991 marques enfin le premier millésime du Château de Cazeneuve. Aujourd’hui la propriété représente environ 35 ha en production avec quatre salariés permanents. Toujours dynamique et engagé dans la vie politique et syndicale, André Leenhardt est actuellement le maire de la commune de Lauret après avoir été, pendant plusieurs années le président du syndicat des vins du Pic Saint Loup. A ce titre, il a aussi été l’un des instigateurs de la reconnaissance du cru en AOC.

A la vigne, André Leenhardt applique avec beaucoup de conviction et de rigueur les mêmes principes de travail depuis ses débuts. Une culture saine et respectueuse de la vigne et de l’environnement, traitements exempts de produit chimique, enherbements et labours vont ainsi conduire à la reconnaissance et à la certification de son vignoble en agriculture biologique pour le millésime 2010. Du fait des replantations successives, les vignes restent relativement jeunes sur l’exploitation (25 ans en moyenne). Ainsi, toute nouvelle plantation est conduite en cordon de Royat sur deux fils avec rognage pour permettre une bonne maitrise de la vigueur et épamprage pour contrôler et limiter les rendements (de 20 à 25 hl/ha en moyenne). L’élaboration de vins bio est donc une des priorités du Domaine Cazeneuve. La conduite du vignoble suit le cahier des charges défini par le label AB, c’est à dire qu’il interdit l’utilisation d’engrais ou de produits phytosanitaires de synthèses ou encore l’utilisation de produits chimiques comme des pesticides, insecticides, fongicides, etc.

Le domaine veille à porter un œil très vigilant sur les pratiques culturales, afin d’optimiser la qualité des raisins. Dans un souci de garder une démarche viticole artisanale tous les vins rouges et les vins blancs sont embouteillé en " tiré-bouché " en une seule fois. L’habillage et la mise en carton des vins se fait juste avant l’expédition. Au chai, les vinifications restent assez traditionnelles. Après des vendanges à la main et en petite cagette, les baies sont éraflées, foulées et encuvées en cuves bétons et inox thermorégulées. Toutes les parcelles et tous les cépages sont vinifiés indépendamment. La macération d’une durée de 25 à 35 jours est accompagnée de pigeages réguliers. Tous les vins connaissent le fût, d’une durée variable en fonction des cuvées. Sur les derniers millésimes, la tendance est à une diminution de la part de bois neuf et à un allongement des temps d’élevage. Sur les blancs, le domaine passe progressivement à des demi muids afin de moins boiser ou plutôt mieux. Ici, on ne s’en cache pas, on recherche de la couleur, du jus et de la profondeur. Mais le tour de force d’André est bel et bien de réaliser des vins généreux, puissants et méditerranéens dans le profil et la texture, tout en restant frais et ne souffrant d’aucune lourdeur grâce à un équilibre juste et précis. Des vins de caractère, stylés et incroyablement friands après un peu de vieillissement.

Une approche stylistique, André Leenhardt a réussi à dompter la fougue, la générosité et le tempérament caractéristique des vins du Sud pour leur donner rondeur, finesse et suavité. Des qualités qui se révèlent d’autant plus à la garde, à la manière des grands vins méridionaux. Une image  à  retenir de ses vins " une main de fer dans un gant de velours  ", c'est-à-dire des vins de caractère toujours empreint d’une grande douceur. L'apprentissage et l’expérience ont permis à André d’aborder avec de plus en plus de précision sa vision d’un grand vin du Sud. A cela il faut également ajouter le vieillissement du vignoble, ainsi que la meilleure maitrise des vinifications et le bon choix des élevages. Talentueux, dynamique, novateur, André Leenhardt est un vigneron qui marquera de son empreinte la belle histoire des grands vins du Pic Saint Loup.

Un civet de porcelet, un magret de canard au miel et aux épices, un sauté d'agneau aux petits pos et romarin, daube, filet mignon, râble de lapin.

 
Les autres vins CHATEAU DE CAZENEUVE